Hexagone Gay





Biographies Suzy SOLIDOR



Dates

18 décembre 1900 :
Naissance à La Pie, lieu dit proche du bourg de Saint-Servan en Ile-et-Vilaine (près de Saint Malo).

1933 :
Ouvre le cabaret lesbien "la Vie Parisienne", rue Sainte Anne à Paris.

1954 :
Ouvre le cabaret "Chez Suzy Solidor", rue Balzac à Paris.

1960 :
Ouvre le Cabaret "Chez Suzy" à Cagnes-sur-Mer.

30 mars 1983  :
Suzy Solidor décède au Haut-de-Cagnes (Cagnes-sur-Mer)


Portrait
Suzy SolidorSuzy Solidor, de son vrai nom Suzanne Rocher est née sous le nom de sa mère, Marion. Son père, Robert Henri de Surcouf, descendant du célèbre marin et député de Saint-Malo, ne reconnu jamais l'enfant née d'une relation avec sa femme de chambre. C'est le mariage de sa mère avec Eugène Prudent Rocher qui explique son changement de nom en 1907. En 1917, elle s'engage comme ambulancière dans l'armée française. Suzanne Rocher arrive à Paris à l'age de 20 ans pour y devenir mannequin. Grande, blonde à la silhouette sculpturale, elle devient l'amie et compagne de l'antiquaire Yvonne de Bremond d'Ars dont elle partagera la vie jusqu'en 1930. Toutes deux prennent un look androgyne, très en vogue dans les années 20 et font la une de nombreux magazines de mode (Vogue, Jardin des Modes, Fémina...).
En 1929 elle entame une carrière de chanteuse et se produit à Deauville. En 1931, elle prend le pseudo de Suzy Solidor. Très vite, sa voix grave, envoutante et sensuelle la mène vers le succès et le 12 mai 1933 elle est à l'affiche de "L'Européen" à Paris. C'est cette même année qu'elle ouvre son premier cabaret au 12 rue Sainte Anne : "La vie Parisienne". La couleur est donnée dès le début : "la Vie Parisienne" est un cabaret fréquenté par les homosexuels des deux sexes. Ce cabaret, décoré de ses très nombreux portraits, verra débuter de nombreuses chanteuses et chanteurs comme Suzy Delair, Colette Mars, Charles Trénet... Suzy Solidor ne cache pas son amour des femmes même si elle ne refuse pas parfois quelques aventures masculines, puisqu'on lui prêtera une aventure avec l'aviateur Jean Mermoz.
Restée très attachée à son origine bretonne, elle interprétera de nombreuses chansons de marins mais aussi des chansons où sa bisexualité et son amour des femmes sera déclarée ouvertement. "Ouvre" et "Obsession" seront notamment deux chansons sans équivoque, véritables hymnes à l'amour lesbien, qu'elle interprètera dans son cabaret en regardant dans les yeux les plus jolies filles de son public.
Durant l'occupation, son cabaret reste ouvert et la clientèle n'est plus tout-à-fait la même puisque "la Vie Parisienne" devient très prisée des officiers allemands. Elle y interprètera la version française de "Lili Marlène", probablement la chanson la plus interprétée durant la guerre puisque les Allemands, comme les Américains pourront l'entendre dans leurs langues interprétée respectivement par Lale Andersen et Marlène Dietrich. Suzy Solidor participera également à des galas organisés par Radio Paris, le poste au mains des nazis, ce qui lui vaudra des ennuis à la Libération. En 1946, après deux ans de procès, on lui interdira de chanter durant un an, elle sera humiliée par un blâme d'indignité nationale du comité dépuration, sera interdite de cabaret durant 5 ans et devra céder son établissement de la rue Sainte-Anne à une autre chanteuse lesbienne, Colette Mars. Elle s'éloignera vers les Etats Unis durant quelques années et fera son retour en France en 1949. En 1954, elle rachètera l'ancien cabaret de Jean Rigaud "La Boite à Sardine", 4 rue Balzac, qu'elle réouvre sous le nom de "Chez Suzy Solidor". De nouveau entourée de ses portraits, elle connaîtra encore le succès et lancera de nouvelles jeunes chanteuses lesbiennes. Au début des années 60, elle quitte Paris pour vivre sur la Côte d'Azur. Elle ouvre un magasin d'antiquités à Cagnes-sur-Mer, dont la cave se transforme chaque été en cabaret, "Chez Suzy", de août 1960 à 1966.  En 1966, elle arrête définitivement la chanson et se consacre uniquement aux antiquités. Elle disparaîtra à l'âge de 82 ans. Outre une bonne soixantaine de succès, on lui doit aussi quatre romans, quelques rôles au cinéma et au théâtre et elle sera portraiturée par près de 200 peintres. Suzy Solidor, par sa vie sans fard, aura beaucoup contribué à la visibilité homosexuelle dans les années 20 et 30, sans que cela pose d'ailleurs de problème à ses contemporains.





"Lili Marlène"
Chanson de l'occupation de Suzy Solidor - 1942 -
"Obsession" - (Chaque femme je la veux) 
Chanson lesbienne de Suzy Solidor - 1933 -


"Ouvre"
Chanson lesbienne de Suzy Solidor - 1934 -
Suivi du reportage télévisé diffusé au journal de 20 h lors de son décès.
Extrait du documentaire "Suzy Solidor, un étrange destin"





En savoir plus
RESSOURCES EXTERIEURES SUR SUZY SOLIDOR :
Solidor
:: Sources sur Suzy Solidor : :: Sélection de MP3 :
- Article de Têtu, n° 130, février 2008
- Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Suzy_Solidor
- Site Terre de Femmes :
 http://terresdefemmes.blogs.com/mon_weblog/2005/03/31_mars_1983mor.html
- Du temps des Cerises aux feuilles Mortes :
 http://chanson.udenap.org/fiches_bio/solidor_suzy/solidor_suzy.htm
Suzy Solidor, Une vie d'amours, Marie-Hélène Carbonel -
Editions Autres Temps - 2007
- Suzy Solidor, un étrange destin, Documentaire, Réalisation : Alain Galley, Production : Aligal Production, France 3, 2006

- Collectif, sous la direction de Didier Eribon, Dictionnaire des cultures gays et lesbiennes, Larousse, 2003



:: Œuvres :
Romans :

- Térésine, Paris, Les éditions de France, 1939
- Fil d'or, Paris, Les éditions de France, 1940 
- Le Fortuné de l'Amphitrite, Paris, Les éditions de France, 1941
- La Vie commence au large, Bruxelles-Paris, Éditions du Sablon, 1944
Chansons :

Années 20 :
Dans un port, C'est à Hambourg, Je t'espère, La fille des bars, Ohé capitaine, La brume sur le quai, Le matelot de Bordeaux, Une fille dans chaque port, Le bateau espagnol, Tout comme un homme, Comme une feuille au vent
Années 30 :
Obsession (chaque femme je la veux), La belle croisière, Une femme, Ouvre, La maison des marins, Les filles de Saint Malo, La fille des bars, La belle escale, Le doux caboulot, Si l'on gardait, La belle d'Ouessant, Mon légionnaire, Sous tes doigts, La tonnelle des amoureux, Hawai nous appelle, La java du clair de lune, La chanson de la belle pirate, Nuit tropicale, Mon secret, Johnny Palmer, Si j'étais une cigarette, Escale, La danseuse est créole, On danse sur le port, J'écrirai.
Années 40 :
Mon cœur est triste sans amour, Je ne veux qu'une nuit, Lily Marlène, La jolie Julie, A quoi songes-tu ? Le soldat de marine, Trois lettres de toi, Le petit rat, Un air d'accordéon, Un refrain chantait, Amours banales, L'amour commande, Saïgon, Congo, Nature boy, L'inconnue de Londres, Soir de septembre, J'aime l'accordéon, Casablanca.
Années 50 :
Valsez Laurence, La foule, Brasileira, Judas, La brume, Danse de la corde, La dame qui chante, Si le Rhône rencontrait la Seine, Amor y mas amor.
Films :

- Escale (1935), de Jean Dalray
- La Garçonne (1936), de Jean de Limur, avec Marie Bell (d'après le roman de Victor Margueritte).
- La Femme du bout du monde (1937), de Jean Epstein
- Ceux du ciel (1941), de Yvan Noé, avec Marie Bell, Pierre Renoir.

:: Sélection de livres, CD et DVD



Sélection sur Amazon.fr : Autres recherches sur Amazon.fr :




Liens commerciaux
ANNONCES

















Divers






Nous soutenir

Le site Hexagone Gay et sa base documentaire sont gérés par l'association MÉMOIRE COLLECTIVE et ses bénévoles. Les frais de fonctionnement  et d'hébergement du site sont autofinancés par les affiliations et encarts publicitaires présents sur ce site. En revanche, nos recherches documentaires, nos acquisitions de documents, notre archivages sont financés par nos fonds personnels. Vous pouvez nous aider à conserver notre mémoire LGBT, en toute indépendance, par un don, via le bouton Paypal ci-contre.
Les dons peuvent rester anonymes ou vous être attribués selon votre préférence.
Pour mieux nous connaître : voir notre page présentation.
Vous pouvez aussi enrichir notre site par vos témoignages ou vos documents.
Pour nous contacter : webmaster@hexagonegay.com



Mémoire Collective



Recherches sur le site






Nos autres sites Résaux sociaux
Lorraine Gay Aquitaine Gay Les Ondes de la Tourmente Rencontres Gay Facebook Twitter Blogger








CopyrightFrance.com copie





Zone de rencontres

Hexagone Gay propose également un site de rencontres gay réservé aux hommes de plus de 18 ans.
Ils sont actuellement en ligne :



Clique pour voir leur fiche.
Ils habitent près de chez toi :

Découvre leur profil
Déjà  nouveaux inscrits
cette semaine !



Inscription gratuite